Aller au contenu principal

Équipe

Sylvie Parent, Ph.D.

Sylvie Parent, Ph.D. est professeure titulaire au Département d’éducation physique de l’Université Laval. Ses travaux de recherche portent sur la violence en contexte sportif, qu’elle soit sexuelle, psychologique, physique ou de l’ordre de la négligence. De façon plus spécifique, ses travaux actuels portent sur la mesure de la prévalence du phénomène et des facteurs de risque associés, sur l’impact de la violence en contexte sportif sur la santé physique et mentale des jeunes participants, sur la violence vécue par les jeunes officiels dans le cadre de leurs fonctions ainsi que sur divers contextes de victimisation des athlètes (milieu universitaire, minorités sexuelles). En plus de ses implications en recherche, Mme Parent s’est investie depuis 2004 à travailler en concertation avec le milieu gouvernemental et sportif afin de lutter contre la violence envers les athlètes. Parmi ses réalisations les plus marquantes, elle a co-fondé l’organisme Sport’Aide en 2014, un organisme visant à prévenir la violence en contexte sportif. De plus, elle a été invitée à siéger sur divers comités ministériels, notamment sur l’intimidation, sur la mise en place d’une entité indépendante pour le traitement des plaintes de violence en sport, sur l’élaboration d’un énoncé ministériel en matière de lutte à la violence en contexte sportif ainsi que sur la conception de la plate-forme Sportbienetre.ca. Elle est également chercheure régulière au sein du Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS), chercheure associée au Centre de Recherches appliquées et interdisciplinaires sur les violences intimes, familiales et structurelles (RAIV) ainsi que co-chercheure au sein du International Research Network on Violence in Sport (IRNOVIS).

Prix et distinctions


Distinction – Faculté des sciences de l’éducation
Pour souligner l’obtention du prix Femmes d’influence en sport et activité physique
Québec, 2018

Prix Femmes d’influence en sport et activité physique
Volet Innovation – Initiative en activité physique
Égale Action
Montréal, 2017

Finaliste au concours Femmes de mérite
Catégorie Sport

YWCA de Québec
Québec, 2006

Étudiantes et étudiants dirigés

Photo de profil vide
Célia Cantin
Informations à venir.
Allyson Gillard
Allyson Gillard détient un baccalauréat en psychologie de l’Université Laval. Elle est présentement étudiante au Doctorat en psychopédagogie à cette même université sous la supervision de Sylvie Parent et Marie-Pier Vaillancourt-Morel. Elle s’intéresse aux facteurs associés à la violence sexuelle en contexte sportif. Allyson est actuellement coordonnatrice du projet Étude sur le vécu des athlètes du Québec.
Jessica Mapolin-Gilbert
Jessica Mapolin-Gilbert
Jessica Mapolin-Gilbert est diplômée en psychologie clinique à l’Université Paul-Valéry en France puis à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle poursuit actuellement des études en maîtrise de sexologie concentration Recherche-Intervention spécialité « Éducation à la sexualité et promotion de la santé sexuelle » à l’Université du Québec à Montréal. Elle souhaite améliorer son expertise quant au développement d’outils d’empowerment pour les entraîneurs face aux violences sexuelles dans le sport et en matière de prévention face à cette situation. Son mémoire porte sur la relation entraîneur-athlète, dans un contexte de violence sexuelle, en athlétisme au sein de la population antillaise.
Alexanne Prince
Alexanne Prince
Candidate à la maîtrise en sexologie, profil recherche-intervention, UQAM. Alexanne travaille à la création de programmes en éducation à la sexualité auprès d’adolescent·es et d’intervenant·es jeunesse et s’occupe de la veille scientifique et des médias sociaux pour la Chaire SIMS. Cette dernière désire développer une expertise en prévention des violences sexuelles dans les sports et les loisirs jeunesse. Son mémoire porte sur l’analyse des besoins de formation des gestionnaires des fédérations sportives québécoises en matière de prévention de la violence sexuelle envers les athlètes mineur·es.
William Simard
William Simard
William Simard est diplômé au baccalauréat en intervention sportive à l’Université Laval. Il poursuit actuellement ses études au 2e cycle à la maîtrise en psychopédagogie en éducation physique, et ce, toujours à l’Université Laval. En compagnie de sa directrice de recherche Andrea Woodburn et de sa co-directrice Sylvie Parent, il entreprend des recherches entourant la formation des entraîneurs sportifs sur la prévention de la maltraitance envers les athlètes. En plus d’agir à titre d’étudiant chercheur pour la Chaire SIMS, il occupe un poste d’entraîneur certifié (PNCE) au sein du Rouge et Or Badminton.
Elisabeth St-Pierre
Elisabeth St-Pierre
Elisabeth est étudiante à la maîtrise en psychopédagogie à l’Université Laval sous la supervision de Sylvie Parent et Nadine Deslauriers-Varin. Son mémoire porte sur le mode opératoire des entraîneurs ayant commis des abus sexuels en contexte sportif. Elle est également impliqué au sein de l’Étude sur les expériences des jeunes officiels du Québec (EJOQ) et l’Étude sur le vécu des athlètes du Québec (ÉVAQ). Ses intérêts de recherches portent principalement sur les différents types de violence en sport (sexuelle, psychologique, physique, négligence) et les crimes de nature sexuelle.

Professionnelles et professionnels de recherche

Stépahnie Radziszewski
Stephanie Radziszweski
Stephanie Radziszewski est diplômée d’un baccalauréat en psychologie de l’Université du Québec à Montréal où elle poursuit actuellement un doctorat en psychologie communautaire. Elle est impliquée au sein de la Chaire à titre de professionnelle de recherche. Ses intérêts portent sur les enjeux de pouvoir, notamment sur l’impact des structures sociales sur de tels enjeux. De plus, Stephanie s’intéresse aux méthodes qualitatives ainsi qu’à la recherche action participative.